soyez acteurs du web !

INSTITUT LES MINES TÉLÉCOM – FUN [France Université Numérique]

Avant de vous parler de mon expérience MOOCienne, une petite initiation à Vagrant pour mieux appréhender la suite.

Vagrant est un petit outil vraiment génial enfin, quand ça marche. Il permet de créer des machines virtuelles lors du développement d’applications. Ainsi, nous obtenons l’environnement désiré sans pour autant changer la configuration de notre machine. L’explication vous semble compliquée : PHP, c’est pire !

Grosso modo le workflow se résume à 2 voire 3 commandes :

– vagrant init : tout commence bien, on se familiarise avec l’environnement…
– vagrant up : on lance la machine virtuelle,  c’est l’échauffement, le début des projets…
– vagrant halt : on arrête tout, la machine s’est déconnectée !!

[Vagrant init] : initiation, découverte…

Effort estimé : 2 heures par semaine, disaient-ils
6 744 participants en fin de 1ère semaine ;
6 932 participants, le 18 janvier. “Bienvenue aux nouveaux” ;
7432 participants, le 22 janvier ;

Les participants se familiarisent avec les différentes thématiques proposées, l’équipe pédagogique etc. Les participants sont motivés.

[Vagrant up] : lancement de la machine, des projets qui vont crescendo. Côté serveur, ça commence à chauffer.

Ce qui devait être un programme d’entrainement à la course à pied, s’est très vite transformé en un véritable Boot Camp, vous savez ces camps d’entrainement militaires qui font fureur outre-Atlantique et depuis peu en France, un peu comme les MOOCs ! Dès les premières foulées, le serveur a commencé à bugger : mon cerveau, muté en geek-machine pour l’occasion, excité de se lancer à tête perdue dans cette course virtuelle, est entré rapidement en ébullition pour se transformer très vite en yaourt brassé. J’avais l’impression de devoir franchir le mur du son en trottinette, vous voyez un peu le tableau. “Soyez Acteurs du Web” n’était certainement pas un parcours paisible, une flânerie virtuelle au pays des programmeurs mais plutôt une course d’obstacles un peu déjantée, un parcours pour guerriers aguérris, parsemé d’obstacles dans un mileu hostile ou la diversité des langages et des signes foisonnaient ; Même la tour de Babel avait des raisons d’y perdre son latin.

Les MINES avaient dit : “2 heures de travail par semaine, sur 6 semaines”… Travail réel : 20 heures par semaine, voire plus : levée aux aurores, veillant jusqu’à point d’heure. Sans compter les nuits d’insomnie entrecoupées de rêves codés [aussi bizarres qu’incongrus ] aux langages multiples et variés dans lesquels s’entremêlaient – non pas pour former une douce poésie éphémère – des css, du php, des tags html,  des $variables, des if(isset), des GET ou encore des POST, et j’en passe. Gardez le moral avec tout ça !

Les MINES enjouées des participants et les effusions joyeuses des débuts ont laissé place au découragement, à la lassitude, à l’épuisement… Des coureurs à bout de force cérébrale, noyés dans les méandres de la programmation.

Le serveur a buggé – PHP ”m’a tuer” et ce n’est pas FUN !!

[Vagrant halt]

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s