Ma pensée, ravie, s’évade … jouant dans la fraîcheur du sous-bois qui exhale un léger parfum de mousse, de bois odorant et de terre humide … Bientôt mon âme s’assoupit et le sous-bois retrouve son mystère …

le sous-bois

Publicités

regard photographique au hasard d’un regard regards temporaires rencontre instants de vie instants fugaces instantané du quotidien fraction du temps fragments de vie fragments de poésie morceaux choisis imperceptibles détails rêverie de photographie capturer captiver écrire la lumière blancs éclatants noirs intenses contraste évanescence attente image intemporelle subtiles étrangetés émotions impression diffusion mes yeux mon regard.

 

La douce Rêverie de Claude Debussy, oeuvre pour piano solo composée par Claude Debussy en 1890. Dès les premières notes, l’on s’envole peu à peu vers un monde imaginaire. Se dessine alors, un paysage enchanteur.

Les yeux fermés, je m’abandonne à des rêveries diurnes … Je m’imagine oiseau marin, fendant les airs, épris de liberté, survolant l’immensité argentée des mers, où les vagues dialoguent avec le vent … Je prolonge ainsi mon vol jusqu’au bout du monde.

(suite…)